Vous êtes ici :   Accueil » Fillinger Albert
 

Fillinger Albert

Albert Fillinger
Albert Fillinger, incontestablement le philatéliste Mulhousien le plus connu et le plus titré, est décédé lundi après-midi, peu de temps après son épouse partie, elle, le 31 décembre. Né le l" janvier 1928. Albert Fillinger était l’aîné des trois enfants d’une famille de commerçants qui avaient leur magasin d'alimentation au canal couvert.fillinger.jpg
Lui-même est entré en apprentissage, après sa scolarité, dans un autre commerce d’alimentation, la maison Hohl et Emst. En 1945, il a travaillé dans le magasin familial, avant d'avoir sa propre enseigne, place de la Paix. En 1953, il a quitté le commerce pour travailler dans une usine puis à la Sécurité sociale où il est resté jusqu’à son départ en retraite en 1983, comme caissier principal.
A côté de son travail, Albert Fillinger a eu une grande passion, la philatélie. Il a commencé à collectionner les timbres dès l’âge de 8 ans. À 14 ans, il est entré à l’APM, l'Association philatélique mulhousienne, dont il a pris la présidence en 1959. Il a été, jusqu’à ce jour, le plus ancien président d'un club philatélique encore en exercice en France. Après une première spécialisation dans les classiques des Pays-Bas, il a découvert la marcophilie (les marques postales et les cachets). Il s’est intéressé aux marques des « Armées françaises en campagne, de Louis XIV à Charles X », collection avec laquelle il a obtenu un Grand prix, la plus haute distinction, à l’exposition internationale de Prague. Il s’est ensuite orienté vers les marques de la Grande armée de Napoléon 1"‘. Cette collection a été rachetée par le musée de la Poste de Monaco.
   
Albert Fillinger est aussi à l’origine de la création en 1962 de Régiophila, l’exposition trinationale des clubs des cantons de Bâle, du pays de Bade et du Haut-Rhln. 1l était toujours membre des académies de philatélie française, allemande et helvétique. On lui doit aussi l'organisation de diverses expositions nationales à Mulhouse, notamment Marcophilex, pour les collectionneurs de marques postales.
Il a été pendant plus de vingt ans membre du conseil des anciens de Mulhouse, gardant une forme éblouissante à la natation qu'il pratiquait quotidiennement. Ses mérites ont été reconnus par la Nation qui l’a fait officier de l'ordre national du Mérite.
Le 19 juillet 1949, il avait épousé Germaine Wolfelsberger, née le 17 novembre 1925 à lllzach. Les époux Fillinger ont eu une fille, Francine présidente de la section de tennis de l’ASPTT omnisports de Mulhouse. Ils avaient eu la joie rare de fêter, en 2019, leurs noces de platine : 70 années de mariage. Germaine est partie la première, il y a trois mois.
À toute sa famille, L’Alsace présente ses condoléances.
source : Paru dans l'Alsace le 1er avril 2020
Jean-Marie SCHREIBER

Date de création : 2020.04.01 15:50
Catégorie : Activité de la Regio - Curriculum
Page lue 29446 fois